Comment choisir ses poêles ?

Les poêles n’ont en commun que leur nom. Il est donc primordial de bien choisir la vôtre -ou plutôt les vôtres- en fonction de l’utilisation souhaitée. Ce serait en effet dommage de vous offrir une poêle pour tout cuire mais qui ne fera pas long feu dans votre cuisine. Suivez le guide pour un achat de poêle des plus judicieux.

Une poêle pour chaque usage

Une poêle universelle dites-vous ? Elle n’existe absolument pas ! Les cordons bleus ont besoin d’une poêle spécifique en fonction du type d’usage : griller ou sauter, mijoter, cuisson délicate…. Le matériau représente donc le premier critère de choix.

Poêle anti-adhésives en aluminium pour mijoter et réaliser des sauces

L’aluminium assure une montée en température très rapide. C’est un matériau “sain” du fait que les vitamines sont préservées. La cuisson est particulièrement homogène, ce qui est parfait pour réussir vos sauces à tous les coups.

La poêle en aluminium a quand même un léger inconvénient : sa durée de vie courte.

Poêle en inox pour griller ou sauter

Les poêle en inox
Les poêle en inox

Les poêles en inox sont particulièrement indiqués pour griller les viandes et les poissons. La montée en chaleur est rapide et le matériau supporte très bien les températures élevées. Autre avantage de l’inox : il préserve les qualités nutritionnelles des aliments. C’est d’ailleurs pour cela qu’on le retrouve un peu partout dans les cuisines professionnelles et pas seulement sur les poêles. Ajoutez à tout cela la durabilité dans le temps.
Son inconvénient : il est indispensable de vous servir de matières grasses sinon les aliments attachent au fond de la poêle. Les préparations ne sont pas très light mais goûteuses, en somme.

Poêle en tôle d’acier pour griller ou sauter

Poêle en acier
Poêle en acier

La tôle d’acier est dénuée de revêtement. Elle est donc parfaite pour saisir vos aliments. De plus, c’est un matériau qui ne craint ni les rayures ni les chocs thermiques. A cela s’ajoute une qualité anti-adhérente qui s’améliore continuellement avec le temps.

L’inconvénient de la tôle d’acier c’est qu’elle nécessite un « culottage » avant toute utilisation. En outre, le nettoyage au lave-vaisselle est déconseillé si vous souhaitez optimiser sa longévité.

Poêle en cuivre pour des aliments délicats, faire des réductions

Les poêles en cuivre
Les poêles en cuivre

La poêle en cuivre est le modèle qui assure la meilleure conduction de chaleur. Avec elle, vous réalisez une cuisson rapide et précise.

Le prix constitue son principal inconvénient. L’entretien est également assez délicat et un étamage est nécessaire au fil des années.

Poêle en fonte pour mijoter, braiser

La fonte a l’avantage d’être inusable. Elle garantit par ailleurs une cuisson parfaitement homogène.
Néanmoins, son poids est un léger inconvénient.

Poêle en céramique pour une cuisson délicate

C’est le modèle écologique par excellence. Ce type de poêle s’utilise à feu doux ou modéré et la cuisson ne requiert pas le recours aux matières grasses.

Son principal inconvénient est son extrême sensibilité aux chocs et rayures.

Type de poêle Utilisation Avantages Inconvénients
Poêle en aluminium – Mijoter
– Réaliser des sauces
– Montée en température rapide
– Cuisson homogène
– Matériau sain
– Durée de vie courte
Poêle en inox – Griller
– Sauter
– Saisir
– Montée en température rapide
– Supporte les températures élevées
– Durable dans le temps
– Utilisation de matières grasses
Poêle en tôle d’acier – Griller
– Sauter
– Saisir
– Dénuée de revêtement
– Ne craint pas les rayures
– Ne craint pas les chocs thermiques
– Anti-adhérence qui s’améliore dans le temps
– Nécessite un culottage
Poêle en cuivre – Faire des réductions
– Cuire des aliments délicats
– La meilleure conduction de chaleur
– Cuisson rapide et précise
– Le prix
– étamage nécessaire dans le temps
Poêle en fonte – Braiser
– Mijoter
– Inusable
– Cuisson homogène
– Le poids
Poêle en céramique – Cuisson délicate – Matériau écologique
– s’utilise à feu doux
– Cuisson sans matières grasses
– Sensible aux rayures et aux chocs

 

Choisir la bonne taille de votre poêle

C’est très simple en fait, puisque vous choisissez le diamètre en fonction de la composition de la famille. Plus concrètement :

Diamètre de la poêle

nb de personnes

20 cm

1 à 2 pers

24 cm

2 à 3 pers

28 cm

3 à 4 pers

30 cm

4 à 5 pers

32 cm

5 à 6 pers

36 cm

7 à 8 pers

 

Vous recevez sûrement des proches de temps en temps. Il est donc intéressant de prendre au moins deux poêles de tailles différentes. L’une vous servira au quotidien et l’autre vous permettra de préparer de bons petits plats à savourer avec vos invités. Vous n’êtes pas obligé d’investir dans un immense modèle. Référez-vous simplement au nombre habituel de vos convives. Cela peut se limiter à un couple d’amis, vos parents, des voisins avec lesquels vous êtes particulièrement proches, etc.

La compatibilité avec les différents types de feu

Les types de feu pour la cuisson
Les types de feu pour la cuisson

Poêle compatible électrique : à vrai dire, toutes le poêles supportent très bien une utilisation sur la plaque électrique. Assurez-vous juste que le fond est parfaitement plat car les feux électriques sont assez lents à gagner en température. En cas d’irrégularité, l’homogénéité de la cuisson n’est pas assurée. C’est d’ailleurs pour cela que les poêles neuves sont principalement celles qui s’utilisent sur une plaque de cuisson électrique.

Poêle compatible au gaz : il n’y a pas lieu d’hésiter puisque tous les matériaux supportent la cuisson au gaz. Rappelez-vous de toujours modérer le feu lorsque vous vous servez d’une poêle en céramique.

Poêle compatible aux plaques halogène : ce type de plaque ressemble à s’y méprendre aux modèles en vitrocéramique. Néanmoins, la montée en chaleur est beaucoup plus rapide. Toutes

La cuisson au gaz
La cuisson au gaz

les poêles peuvent être utilisées sur les plaques halogènes, à condition que le fond soit épais. La chaleur est ainsi stockée plus facilement, ce qui favorise une cuisson plus homogène et plus rapide aussi.

Poêle compatible à l’induction : si vous avez ce genre de plaque chez vous, il faut vérifier les étiquettes de la poêle. L’une d’entre elles représentera un ressort. Cela signifie que la poêle est compatible avec un feu à induction. Par ailleurs, seules les poêles contenant du métal peuvent aller sur une plaque à induction. Exit donc la céramique. En outre, le fond de la poêle doit être épais et plat. L’induction est en effet une source de chaleur très puissante et vous risqueriez de perdre le contrôle sur la cuisson avec un fond fin. De plus, l’épaisseur assure la durabilité de votre poêle, surtout si vous l’utilisez exclusivement sur une plaque à induction.

 

 

 

Poêle avec manche ou queue amovible

Les poêles avec manche amovible
Les poêles avec manche amovible

Il vous reste ensuite un ultime choix concernant : le manche de votre poêle.

Plusieurs choix s’offrent à vous :

– Le manche fixe : il se fixe à votre poêle à l’aide de soudure ou de rivets. Je vous conseille les manches en métal pour éviter tout accident domestique.

– le manche ou les anses amovibles : à privilégier pour optimiser la place de vos poêles dans vos placards. Dans ce cas-là, n’oublier pas de commander plusieurs manches amovibles qui vous seront nécessaires si vous réalisez plusieurs préparations en même temps.

 

 

 

 

 

 

L’entretien des poêles

Une poêle bien entretenue est le gage d’une cuisson saine et savoureuse. Les bons gestes sont d’ailleurs à adopter juste après l’achat et jusqu’à ce que vos poêles atteignent leur fin de vie.

Avant utilisation

Il est important de nettoyer vos ustensiles de cuisson avant la première utilisation. C’est avant tout une question d’hygiène car même si les poêles sont conditionnées en cartons ou dans des contenants en plastique, il y a toujours le risque que des poussières et bactéries s’y déposent. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas compliqué. Il suffit de vous servir d’eau chaude et de liquide vaisselle puis d’essuyer soigneusement avec un chiffon doux.

Le nettoyage

Les poêles se nettoient directement après chaque utilisation. Le bon geste consiste à laver chaque poêle avec de l’eau chaude ou tiède et du liquide vaisselle. Si l’ustensile de cuisson a noirci, ajoutez un peu de sel fin au savon. Rincez toujours soigneusement avant de ranger votre poêle. Mais évidemment, à chaque matériau ses consignes d’entretien spécifiques. Découvrez donc comment nettoyer correctement vos ustensiles afin de conserver leurs propriétés aussi longtemps que possible.

Une poêle en tôle d’acier se passe immédiatement sous de l’eau très chaude après son retrait du feu. Cela éliminera efficacement les dépôts de matière grasse utilisée à la cuisson. Versez un peu de détergent liquide sur une éponge et frottez. Si vous utilisez une éponge abrasive, assurez-vous de ne pas appuyer trop fort car vous risqueriez de priver votre poêle de son culottage. Séchez sans attendre et huilez délicatement en vous servant d’un papier absorbant. Si jamais la poêle accroche, lavez-la soigneusement et culottez-la à nouveau. N’ayez aucune inquiétude, nous évoquerons ce fameux culottage plus tard.

Les poêles en inox
Les poêles en inox

Les poêles en inox ont tendance à adhérer. Une fois que vous aurez retiré les aliments, passez votre poêle sous de l’eau tiède ou chaude et reposez-la sur le feu. Versez un peu de vinaigre d’alcool préalablement dilué dans de l’eau froide dans votre ustensile. Ce mélange contribuera au décollement des résidus sous l’effet de la chaleur. Hors du feu, passez une éponge à récurer avant que la poêle en inox ne refroidisse. Mais peut-être qu’à la suite d’un accident culinaire, votre poêle a brûlé et que les résidus sont tenaces. Dans ce cas, mettez juste un peu de cristaux de soude dans le fond. Versez de l’eau bouillante dessus et couvrez. Patienter une demi-journée avant de laver votre poêle en inox. L’astuce la plus simple pour avoir des ustensiles en inox impeccable ? Mettez 1 goutte de jus de citron pur ou de vinaigre dans l’eau de lavage. Le résultat sera nickel.

Les poêles en céramique sont délicates car elles sont extrêmement sensibles aux chocs thermiques. Laissez votre ustensile refroidir à l’air libre avant de le laver si vous utilisez de l’eau froide. Saupoudrez le fond avec du bicarbonate de soude et couvrez avec un peu d’eau (2 cm suffiront). Remettez sur le feu 5 mn et réservez. Une fois que l’eau a refroidi, passez doucement une éponge. N’astiquez surtout pas pour ne pas rayer la céramique !

Les poêles en cuivre, il vous suffit de frotter la poêle avec quelques gouttes de liquide vaisselle diluée dans l’eau chaude. Vous réussirez facilement à éliminer les taches vert-de-gris. Si elles sont tenaces, frottez avec la moitié d’un oignon frais. Remplacez systématiquement votre tranche d’oignon dès qu’elle noircit. Servez-vous d’un chiffon doux pour lustrer votre poêle en cuivre. Imbibez ensuite un papier absorbant avec un tout petit peu d’huile de table et passez sur toute la surface pour que la poêle soit bien brillante. Vous pouvez ranger votre ustensile jusqu’à sa prochaine utilisation.

Attention ! Une poêle en cuivre qui porte des traces vert-de-gris ne doit en aucun cas être en contact direct avec vos aliments. Ce sont des marques d’oxydation qui sont nocives. En outre, évitez de préparer des aliments acides dans une poêle en cuivre. La tomate et le citron occasionnent notamment l’oxydation de l’ustensile.

Le culottage pour les poêles en tôle d’acier

Voici enfin les conseils pour procéder au culottage des poêles en tôle d’acier. Commencez par bien nettoyer à l’eau très chaude et au détergent liquide. Egouttez votre poêle pour retirer l’excédent d’eau et séchez au chiffon doux.
Lavez soigneusement des pommes de terre. Pelez les légumes et déposez les épluchures dans la poêle. Recouvrez d’eau et portez à ébullition.
Au bout de 10 à 15 minutes, le volume de l’eau aura considérablement baissé. Débarrassez l’eau et les épluchures et laissez sécher la poêle à l’air libre. Ne rincez pas et n’essuyez pas.
Quand la poêle en tôle d’acier est bien sèche, mettez-la à nouveau sur feu vif. Versez une bonne dose d’huile comme si vous prépariez une friture. Tournez régulièrement la poêle pour que l’huile se répartisse bien sur la totalité de la surface.
Prenez tout votre temps car l’huile doit atteindre une température élevée pour faire son effet. Éteignez le feu et videz la poêle. Passez délicatement du papier absorbant, sans frotter.
Vous devriez remarquer que des taches brunes se sont formées sur votre poêle en tôle. C’est bon signe car cela signifie que la poêle commence à bénéficier de propriétés antiadhésives. Vous pouvez désormais l’utiliser.
Le culottage est à effectuer avant la première utilisation et lorsque vous remarquez que la poêle en tôle d’acier se met à attacher les aliments.

La cuisson dans une poêle adaptée
La cuisson dans une poêle adaptée

Maintenant que les poêles de cuisson n’ont plus aucun secret pour vous, il ne vous reste plus qu’à choisir celles qui vous correspondent.

Laure

Ajouter un commentaire