Découvrez quels sont les cinq meilleurs plats du monde

Grâce aux nombreuses applications, tout le monde peut déguster de très bonnes spécialités du monde entier. Néanmoins, il ne faut pas que vous que goûtiez n’importe lesquelles et plutôt que vous vous commandiez les meilleurs plats du monde. Alors préparez vos papilles pour que je puisse vous présenter ces merveilles !

Au sommaire :
Le meilleur plat indonésien : le Rendang
La recette française favorite : le magret de canard en sauce
Un plat emblématique mexicain : les quesadillas
La meilleure spécialité venue de Thaïlande : le poulet au curry massaman
Le plat du monde nippon : les sushi
L’avis Kitchen

Le meilleur plat indonésien : le Rendang

rendang specialite indonesie
Le rendang est le premier meilleur plat du monde.

Parmi les meilleurs plats du monde, une recette très connue est celle du Rendang. Elle est même sur la place numéro une du podium.

Le Rendang est une spécialité indonésienne constituée de bœuf la plupart du temps. Elle peut aussi être préparée avec du poulet ou encore du mouton. Le bœuf est cuit lentement et tendrement dans du lait de coco accompagné d’épices :

  • Gingembre
  • Combava
  • Galang
  • Cannelle
  • Anis
  • Curcuma
  • Cardamome
  • Fenouil
  • Citronnelle
  • Cumin
  • Piment
  • Coriandre
  • Ail
  • Echalote

La particularité de ce plat délicieux est qu’il existe en version sèche et humide, rapport au temps de mijotement dans la marmite. Le Rendang sec est plutôt servi pour les grandes occasions et a été conservé avant cela pendant 3 à 4 mois, tandis que la variété humide doit être mangée dans le mois.

Ce bœuf cuit de longues heures s’accompagne de riz sauté avant d’être par la suite dégusté par les Indonésiens et peut-être par vous bientôt.

La recette française favorite : le magret de canard en sauce

magret canard sauce
Une recette sucré-salé avec du magret de canard sauce aux figues

Le plat français préféré est, lui, le magret de canard. Souvent synonyme de la période de Noël, le magret de canard est un délice qui se déguste souvent en version sucré-salé. Cette manière de cuisiner les filets de l’animal fut inventée par André Daguin, chef de l’Hôtel de France dans le Gers, en 1965.

D’abord, la recette repose sur une cuisson optimale de cette viande. Pour rappel, les cuissons classiques des viandes rouges sont :

  • Bleu
  • Saignant
  • A point
  • Bien cuit

Le canard est souvent proposé rosé ce qui se réfère à une cuisson saignante. Cela permet au magret de rester tendre à la dégustation.

Les Français préfèrent manger cette spécialité en général accompagnée d’une sauce sucrée. Les plus répandue sont celle au miel, celle à l’orange, à la figue ou encore une sauce au vinaigre de framboise. Ces trois éléments sucrés se marient parfaitement bien avec cette viande.

Faites cuire à feu doux votre sauce dans une casserole et, une fois prête, faites-y revenir votre magret de canard. Pour qu’il s’imprègne totalement des saveurs, remuez la viande délicatement à l’aide d’une spatule en nylon légèrement creuse.

Dès lors que votre magret atteint sa cuisson rosée, sortez votre vaisselle et dégustez ce met exquis de France.

Un plat emblématique mexicain : les quesadillas

quesadillas mexique
Les quesadillas sont à aimer autant que les fajitas et les enchiladas.

Nous connaissons tous les plats mexicains typiques comme les tacos, les enchiladas, les burritos, les fajitas, les nachos, etc. mais un autre plat dont les films parlent sont les quesadillas. Vous pouvez réaliser très facilement cette recette en la faisant au fromage, au poulet ou même aux deux !

Pour ce faire, il vous faut :

  • Des tortilla
  • Des escalopes de poulet
  • De la sauce salsa ou de la tomate
  • De l’oignon
  • Du jalapeño (indispensable pour le côté pimenté du Mexique)
  • Du fromage rapé (cheddar ou gruyère)
  • De la crème fraîche épaisse

Si vous avez choisi une recette avec du poulet, faites-le cuire à feu doux avec les oignons dans votre poêle en retournant de temps en temps à l’aide de votre pince de cuisson.

Ouvrez la tortilla et assemblez tous les ingrédients avec la quantité de vos souhaits tout en faisant attention au piquant des piments mexicains et de la sauce salsa. Pliez la galette de blé et placez-la soit à nouveau dans la poêle soit dans un appareil à croque-monsieur afin que les côtés dorent et que le fromage fonde.

Une fois prêtes, préparez-vous un bol de guacamole et trempez-y vos quesadillas avant de faire ensuite tester ce pays d’Amérique centrale à vos papilles.

La meilleure spécialité venue de Thaïlande : le poulet au curry massaman

poulet curry massaman thailande
Un plat piquant thaïlandais : poulet au curry massaman

Un des meilleurs plats du monde vient du continent asiatique : le poulet au curry massaman. La recette repose sur les condiments alors si vous n’aimez pas le poulet, vous pouvez reproduire la spécialité avec du bœuf ou de l’agneau par exemple.

Ce plat thaïlandais de tradition musulmane est très apprécié par sa rapidité et sa facilité qui n’enlèvent en rien le goût final délicieux du poulet au curry massaman.

Pour la recette, ici encore nous avons une préparation sucré-salé avec, en plus du poulet, des pommes de terre, des échalotes et des cacahuètes d’un côté, et du sucre roux, de la cannelle et du lait de coco de l’autre côté.

Côté épices caliente, faites attention au dosage du curry massaman car rien qu’une petite quantité rendra le plat très piquant d’autant plus sous sa consistance de pâte.

Les ingrédients devront mijoter un à un dans grande poêle à feu moyen en commençant par la pâte de curry, le lait de coco, les pommes de terre et le poulet découpés en morceaux. Par la suite, il vous faudra rajouter le tamarin, la sauce nuoc mama, le sucre roux, les cacahuètes, les échalotes et la cardamome. Mélangez le tout doucement à la cuillère puis couvrez et laissez reposer pendant 15 min.

En parallèle, vous pouvez choisir d’accompagner cette spécialité thaïlandaise de riz thaï ou de riz à sushi si vous voulez gardez un côté collant.

Convoquez vos amis et/ou votre famille et découvrez ensemble ce savoureux plat.

Le plat du monde nippon : les sushi

maki sushi japon
Sushi, maki, nigiri, la spécialité japonaise

Nous allons rester sur le même continent pour goûter la recette japonaise préférée par le monde. Beaucoup médiatisés, les sushis apparurent pour la première fois au Ve siècle avant J.-C. avant de se faire une place dans nos villes et dans nos estomacs.

Il faut savoir qu’il existe pleins de différents types de sushis. Nous avons alors :

  • Nigiri sushi → Autrement dit le plus classique de tous avec la petite tranche de saumon posée sur son lit de riz. Il se fait également en version thon ou crevette. Le Temari sushi se base sur le même principe mais garde lui une forme de boule alors que le nigiri est plus en longueur ;
  • Gunkan Maki → Ici nous avons l’algue de Nori qui entoure une boule de riz surmontée en général d’œufs de saumon ;
  • Maki sushi → C’est le maki dans sa forme simple les ingrédients accompagnant le riz et enroulé dans une feuille Nori ;
  • Futo maki → Ou maki sushi pour les plus gourmands. Il reprend le même principe mais en étant plus gros et plus gourmand ;
  • Temaki Sushi → cette version est un peu née visuellement d’une fusion entre un maki sushi et un wrap mexicain ;
  • Inari sushi → Là le riz est placé dans une poche de tofu frit. Nous avons alors un côté plus croquant et moelleux à la fois ;
  • California rolls → Le côté américanisé du plat japonais s’inscrit grâce à un chef sushiman qui a voulu faire un compromis entre les deux cultures culinaires. L’algue pouvait parfois décourager certain, le california roll est inversé et c’est ainsi la feuille Nori qui est entourée de riz avant d’être saupoudré de sésame ;
  • Egg rolls → Toujours pour ceux qui ne sont pas fans de l’algue Nori, vous avez ici une version maki mais faite avec une fine omelette japonaise ;
  • Sashimi → Ce dernier sushi fait partie de cette famille mais n’est pas du tout associé à du riz. En effet, le sashimi fait référence au poisson simplement coupé en tranche à l’aide d’un couteau japonais. Les saveurs du saumon ou thon sont à déguster purement.

Vous avez le choix parmi tous ces sushi selon vos préférences. En plus, ce sont des bases mais vous pouvez les garnir avec ce dont vous souhaitez comme ajouter un cream cheese fondant qui s’associe parfaitement au saumon.

L’avis Kitchen

Parmi ces cinq meilleurs plats du monde, il y en a pour tous les goûts. J’ai d’ailleurs hâte de tester chacun d’entre eux pour me faire mon avis.

Sachez que vous pouvez aussi vous servir des recettes initiales pour en créer d’autres et découvrir de nouvelles saveurs. N’hésitez pas non plus à me dire si vous avez goûté quelques-uns de ces plats et lequel vous avez préféré.

Et pour finir sur une note sucrée, je vous propose de découvrir le meilleur dessert du monde : le Kvaefjordkake, un dessert scandinave délicieux.

Laure

Laure

Maman active et passionnée de cuisine depuis mon plus jeune âge, je partage avec vous mes recettes et mes trucs et astuces…

2 Comments Cacher les commentaires

Bonjour,
Je n’ai pas encore goûté tous ces plats mais les sushi font déjà partie de mes repas préférés en tout cas. Il faudrait quand même que je teste les autres pour savoir 🙂

Ajouter le commentaires